Club de lecture - épisode pilote

2010-04-20

Il y a quelques semaines, j’ai évoqué mon idée d’organiser un club de lecture technique. Sur mon blog et “dans la vraie vie” j’ai eu plutôt des bons retours de personnes qui en résumé veulent bien tenter l’expérience pour voir ce que ça peut donner.

La plupart des questions que je posais lors de l’exposé de mon idée n’a pas trouvé de réponse à cette heure, mais c’est pas grave, on va se lancer avec le bon sens comme point de départ – enfin le mien donc j’espère que c’est le bon.

Quelle date ?

Je propose donc le vendredi 30 avril à partir de 17h30, jusqu’à 18h30-19h.

Ça n’est qu’une proposition et il y a finalement peu de contraintes sur la date, à part l’idée à laquelle je tiens, qu’il faut que ne ça soit pas sur du temps personnel, mais plus sur du temps de boulot. Je vous renvoie à mes arguments sur la question si besoin.

Si vous êtes intéressé(e) mais que la date pose un problème, dites le en commentaire, on trouvera ce qui convient le mieux.

Quel livre ?

J’ai bien dans l’idée d’aborder des sujets assez avancés : certaines techniques de programmation, d’organisation des projets… mais ça me paraissait risqué de partir trop vite, trop fort. Il suffit que le sujet soit trop axé sur tel ou tel langage ou approche pour que les timides soient refroidis et que la sauce ne prenne pas.

J’ai donc cherché un sujet qui concerne tout le public, à savoir les geeks intéressés à découvrir de nouvelles pratiques : innovation techno, optimisation des méthodes et perfectionnement des outils.

J’ai dit que ça n’était pas “mon” club de lecture, même si j’en suis à l’origine, donc je propose 2 livres, bien différents. Ceux qui souhaiteraient participer n’ont qu’à donner leur avis, on choisira en fonction.

Getting Real par 37signals

Getting Real expose les concepts de l’équipe de 37signals sur le travail d’une équipe qui produit une application web. De l’émergence de l’idée, jusqu’au marketing et support client en passant par la conception, le financement, la création des interfaces, le développement du code et l’organisation de l’équipe qui porte le projet.

C’est un ensemble de très courts essais, illustrant chacun une idée simple, organisés en chapitres cohérents. Ça se lit très vite (160 pages de 200/300 mots chacune). Il m’a suffit de 4 à 5 heures de lecture pour le boucler, et je ne lis pas vite.

Même si je conseille évidemment à tout le monde de lire la totalité du bouquin, je propose qu’on se focalise sur les chapitres “Priorities” et “Feature Selection” (pages 37 à 58).

Outre les versions PDF et papier qui sont payantes, il existe une version gratuite en ligne. http://gettingreal.37signals.com/

Progit par Scott Chacon

Progit détaille le fonctionnement de Git, un système de contrôle de version, depuis les concepts de bases du versionning jusqu’aux dernières subtilités d’utilisation de ce formidable outil qui change la vie de ceux qui l’utilisent.

C’est un livre écrit par une des personnes qui connaissent le mieux Git – Scott Chacon – guru de Git chez Github. Ses talents de pédagogue et la qualité du contenu font de Progit un livre clé pour appréhender le vaste sujet du contrôle de version. Les chapitres sont focalisés et concis, illustrés de séquences de lignes de commande et d’illustrations.

Je propose de se focaliser sur un seul chapitre à choisir entre “Git Branching” et “Distributed Git”. Les deux sujets sont très différents et méritent chacun une pleine discussion.

Le livre existe en version PDF et papier chez Apress, mais il est également disponible gratuitement en ligne (HTML ou sources). https://git-scm.com/book/fr/v2

Au Choix

Je suis très attaché aux 2 sujets et j’y trouve autant d’intérêt, mais ça n’est pas forcément le cas de tout le monde.

Getting Real cible tous les profils dans une entreprise qui développe des produits en ligne, mais n’est pas strictement un sujet technique.

Progit est beaucoup plus orienté développeur mais quels que soient les produits qu’on développe, Git change tellement la vie que c’en est un sujet incontournable.

Je vous propose donc de donner votre avis, surtout si l’un ou l’autre des sujets vous ferait venir à coup sûr ou au contraire zapper la première.